Julie Servillat, 25 ans, suit Julien Gonin et ses chevaux depuis désormais quatre ans. Passionnée depuis ses débuts par le monde du cheval et aidée par une famille d’éleveurs et de cavaliers, elle se tourne très rapidement vers le métier de groom.

« J’ai commencé à monter à cheval à sept – huit ans, ma mère montait à cheval et mon grand père était éleveur de chevaux. Je savais que je voulais en faire mon métier donc j’ai réalisé un bac pro conduite et gestion hippique puis j’ai passé mon BPJEPS et j’ai commencé directement après. »

Sa rencontre avec Julien se résume presque à un coup de tête : il lui a suffit de 24h pour répondre à l’annonce postée sur les réseaux sociaux et la voici désormais nounou de toute une écurie. Cela fait donc maintenant quatre ans qu’une mécanique bien huilée s’est installée entre elle et son cavalier :

« On commence aux écuries vers 7h30, on nourrit, on paille ou, en fonction des jours, on cure les boxes. On enclenche le marcheur pour certains chevaux et une fois que Julien arrive on démarre vraiment la journée. En concours c’est la quasiment la même chose. Quand j’arrive, je nourris les chevaux et je vérifie que tout va bien. La veille, on se met d’accord avec Julien sur ce qu’il y a à faire en fonction des épreuves et des chevaux comme ça lorsqu’il arrive le matin, tout est prêt. Il peut pleinement se concentrer sur le concours ou sur le travail des chevaux.  »

Le métier de groom n’est pas des plus simples et n’est réservé qu’à ceux qui ne comptent pas leurs heures (de travail et de sommeil !). Mais il réserve aussi de belles surprises et de beaux moments de sports. « La meilleure chose, c’est de voir son cheval à la remise des prix. Ça et puis la relation qu’on a avec nos chevaux. C’est pas tous les jours facile mais quand les chevaux vont au podium, on est quand même content. Tu donnes tout ton temps à tes chevaux mais au final on est tellement récompensé. Même quand ça va pas et que t’es fatigué, on se donne toujours à fond et ça fait tellement du bien au moral de voir son cheval gagner, faire un classement ou même passer un cap ! »

Grande fan des pistes en herbe, elle a déjà eu l’occasion de se rendre à Chantilly ou Dinard mais rêve encore de pouvoir aller à Aix-La-Chapelle. Son meilleur souvenir se situe d’ailleurs sur l’une de ces deux belles et grandes pistes : « j’en ai pleins mais je vais choisir le sans faute de Valou du Lys (Calvaro F.C x Galoubet A, 12 ans, ndlr) à Chantilly. Au moment où elle est rentrée en piste, j’aurais adoré qu’elle fasse sans faute, ça faisait un moment qu’elle n’avait pas fait de 5*, sur herbe, dans un gros concours comme ça, elle le méritait. On rajoute à ça les autres couples qui sont engagés dans l’épreuve ; on sait qu’on rivalise avec les meilleurs cavaliers. Je m’étais dit que, même si elle faisait une ou deux fautes, c’était pas grave, même du temps on s’en foutait ! Et elle sort finalement sans faute de ce tour qui était quand même difficile, c’était incroyable. »

Cette rubrique Secret de Groom n’aurait aucun sens si l’on ne demandait pas à nos chères stars de l’ombre leurs petits trucs en plus lors de ces beaux événements. Formules magiques, prières, vaudou ou encore juste compter sur la chance, chacun rivalise d’imagination pour espérer le sans faute.

« Je n’ai pas particulièrement d’astuce à moi, j’utilise les mêmes que tout le monde ! En revanche Julien est assez minutieux dans la préparation des chevaux donc il me fait faire pleins de petites choses pour mettre toutes les chances de son côté : mettre un élastique sur les passants pour pas que les chevaux en aient peur, mettre une épingle sur le bonnet pour pas qu’il avance, etc. ».

Le Secret de Julie le voici: le Horshair. « C’est un spray qui nettoie et démêle le crin à base d’huile végétale. Il sent super bon, j’ai l’impression de sortir de chez le coiffeur quand j’en met ! ». Elle en badigeonne chacun de ses petits protégés avant que Julien ne les récupère et le tour est joué !

« En fait c’est ça mon tips ! Je met ça avant que Julien rentre en piste et c’est parfait. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.