Victorio des Frotards pour Steve Guerdat !

Né chez la famille Potier à l’élevage des Frottards puis débuté dans les cycles classiques quatre ans par Damien Goffin, Victorio des Frotards a poursuivi sa formation avec entre autre Herve Miallier puis Henry Crepelle. Le fils de Barberian passe ensuite par les écuries du marchand toulousain Emmanuel Portet, chez qui Raphaël Goehrs est allé dénicher sa perle alors âgé de  six ans. C’est alors que le couple s’est formé et à couru quelques-uns des plus beaux CSI de France : Cagnes sur Mer , Le Mans, en passant par Fontainebleau, mais aussi Jardy, et, dernièrement, le CSI3* de Montpellier, où le couple obtenait une belle cinquième place dans le grand prix 1m55. Mais également une quatrième et cinquième place dans les Grand Prix 1m50 de Vilamoura , une deuxième place dans le CSI4* 1m50 de Rouen… ainsi que d’autres belles performances. Une progression qui n’a pas échappé à l’œil du numéro un mondial, récemment vainqueur de la finale coupe du monde. Steve Guerdat s’empare désormais du hongre.

Raphaël Goehrs en selle sur Victorio des Frotards. Info Jumping – © Marion Gergely

« C’est avec beaucoup d’émotion que je vois Billy (Victorio des Frotards) quitter mes écuries. Mais c’est avec une immense fierté que je le vois intégrer les écuries du numéro 1, Steve Guerdat . Je lui souhaite tout le meilleur et je suis sur qu’il pourra compter sur son respect, son intelligence et son courage pour faire briller Billy au plus haut niveau. La main passe mais l’histoire continue. » annonçait le cavalier du Haras de Louvari sur ses réseaux sociaux. « Il y en a comme lui qui sont différents… bonne route Billy boy. »

Nous leur souhaitons de même et attendons d’avoir des nouvelles de ce nouveau couple au plus vite !