Romain Lavigne change d’écuries

Nouveau départ pour le cavalier lyonnais qui quitte ses écuries pour rejoindre le pays de Gex, à la frontière suisse. 

« Après plusieurs années à la tête d’une écurie je pars m’installer dans les écuries de Mathieu Melly à Gex, pour pouvoir évoluer au plus haut niveau possible tout en continuant de transmettre mon savoir aux cavaliers et cavalières« , explique Romain Lavigne. « Mathieu et moi-même allons pouvoir offrir aux clients un service complet: travail des chevaux, coaching à la maison et en concours, commerce grâce à nos différentes expériences« .

Romain Lavigne et Pharaon Belle Menee ont participé à la deuxième place tricolore dans la Coupe des Nations de Rabat au Maroc en 2017.
Copyright : Auriane Guiot – Info Jumping

Pour rappel, en 2015, Romain Lavigne terminait troisième du championnat de France Pro Elite à Fontainebleau et remportait le Grand Prix du CSI 2* de Equita Lyon. Après une première participation au CSI 5* de Equita Lyon l’année suivante, il avait été sélectionné en équipe de France pour la Coupe des Nations de Samorin en Slovaquie et s’était offert la deuxième place de la Coupe des Nations de Rabat au Maroc en 2017 avec l’équipe de France. Tout cela avec le même cheval, son charismatique Pharaon Belle Menee que le cavalier a formé.

« J’ai accordé à Pharaon une année 2018 un peu plus facile. Il a moins sauté et moins haut. Ceci pour me permettre de préparer tranquillement mes deux nouveaux chevaux Austral de Romanin et Lux Dilema avec qui j’espère refaire de gros concours ainsi que des Coupes des Nations, car ils ont les qualités requises pour ce niveau« . Et malgré une année plus légère pour son cheval de tête, Romain s’est offert de beaux classements comme dans le Grand Prix du CSI 3* de Megève en juillet.
Objectif compétition donc avec ces trois chevaux mais le cavalier ne se restreint pas. « Je reste ouvert à différentes propositions de chevaux pouvant venir étoffer mon piquet« . C’est dit !

Lux Dilema est l’un des chevaux sur qui compte Romain Lavigne pour le futur.
Copyright : Auriane Guiot – Info Jumping

Une bonne opportunité s’ouvre donc à tous les cavaliers évoluant dans le secteur de l’Ain et de la Suisse. Le tout dans des installations de rêve avec vue sur les Alpes. « L’écurie dispose déjà de deux carrières, d’un manège, de nombreux parcs ainsi que de magnifiques extérieurs« , commente le rhône-alpins. Et des améliorations sont déjà prévues : « bientôt les installations seront dotées d’une nouvelle écurie avec boxes-terrasses, sellerie et salle de soins.

Mon souhait est de pouvoir offrir à chaque client un service personnalisé correspondant à leur niveau et leurs attentes tout en respectant ce qui a toujours été ma priorité: le cheval« .