On a testé pour vous la doudoune KARATINA de chez NASKI

Equita Longines Lyon, c’est du sport mais aussi un salon avec de nombreuses nouveautés. Quoi de mieux que de se rendre au Pôle Hippolia pour découvrir les start-ups qui pourraient bien révolutionner notre pratique de l’équitation. Je me suis donc arrêtée devant le stand NASKI. 

Des vêtements techniques conçus pour la pratique de l’équitation. Jusque là, rien d’exceptionnel me direz-vous. On connait tous les vêtements qui révolutionnent le sport et qui devrait nous changer la vie. Pour savoir ce qu’il en est réellement quoi de mieux que d’enfiler une doudoune et d’aller faire une bonne séance de sauts.

Pour que je me rende vraiment compte des spécificité de la KARATINA j’ai d’abord fait une séance avec ma doudoune habituelle. Je me suis forcée à la garder et pourtant au départ j’étais juste bien mais plus j’avançais dans l’effort plus j’avais chaud. Quand je suis descendue je n’ai pas pu m’empêcher d’enlever ma veste tellement j’avais chaud. Une fois cet essai réalisé, j’ai pu tester la doudoune KARATINA de chez NASKI.

La doudoune en elle même est conçue en polyamide tissé. Son garnissage ouate synthétique offre une grande respirabilité ainsi qu’une bonne capacité d’isolation thermique. Elle est dotée d’une finition poignet en élasthanne qui limite les entrées d’air.
Donc, en théorie je devrais pouvoir garder cette doudoune pendant toute ma séance sans avoir ni trop chaud ni trop froid.

En selle. On m’a dit que je n’avais pas besoin de porter des couches et des couches sous ma doudoune KARATINA. Donc j’opte pour un sous-pull de sport. Prudente je prends tout de même un pull supplémentaire avec moi au cas où j’ai froid.
Je commence à détendre, jusque là je suis bien dans la doudoune. Viens le moment de sauter. Tout se passe très bien. Je ne suis pas seule en cours donc j’ai des temps de pause. De quoi voir ce que vaut cette doudoune.

Ni chaud, ni froid, je ne sais même pas dire quelle température il fait. Ma séance avance et j’en oublie presque ce que j’ai sur le dos.
Je suis séduite par cette doudoune au design plutôt simple mais agréable. La KARATINA de chez NASKI est, certes un investissement (374,90 €), à mettre dans nos placards pour cet hiver.

Pour tout savoir sur NASKI et les produits de la marque, c’est ici.