Nouvelle tentative de retour pour Hello Sanctos

Ce n’est pas une mais trois bonnes nouvelles qui attendent les fans de Scott Brash ce weekend du côté d’Oliva, en Espagne ! Le britannique fait son grand retour avec trois de ses meilleurs chevaux : Hello Sanctos, Hello M’Lady et Ursula XII.

Hello Sanctos et son équipe lors de la victoire dans le Top 10 de Genève en 2014.
Copyright : Auriane Guiot – Info Jumping

Arrêté une première fois après Genève en 2015 pour une durée de deux mois, Hello Sanctos avait fait une première tentative de retour en février 2016 à Oliva. Soldé par un échec, ce retour fut aussi bref que le concours puisque après trois parcours seulement une nouvelle pause s’est imposée. Presque un an plus tard, en janvier 2017, Scott Brash a tenté de ramener son surdoué bai sur les barres lors des CSI 1* de Kronenberg, CSI 2* d’Oliva et CSI 5* de ‘s-Hertogenbosch. Sans succès puisqu’en mars 2017, Hello Sanctos avait de nouveau disparu des terrains de concours. Jusqu’à… ce weekend à Oliva.
Pour rappel, il est LE cheval de tous les records ces dernières années. Avec son cavalier écossais, il a remporté de nombreux Grand Prix, le circuit du Global Champions Tour, le Top 10 Rolex à Genève et le Grand Prix à deux jours d’intervalle. Ensemble, le duo est également devenu le premier couple à remporter le Rolex Grand Slam (à l’époque composé de trois étapes)… Sans compter les épreuves par équipes, dont le titre de champion d’Europe par équipe à Herning en 2013 et le bronze en individuel.

Hello M’Lady dans sa victoire dans le Grand Prix 5* du Global Champions Tour de Monaco.
Copyright : Auriane Guiot – Info Jumping

Hello M’Lady est absente des terrains de concours depuis le Global Champions Tour de Madrid, au mois de mai 2017. Elle aussi compte de belles victoires à son actif, avec notamment le Grand Prix du Global Champions Tour de Monaco et le Grand Prix Coupe du Monde de Londres.

Scott Brash et Ursula XII à la finale Coupe du Monde à Lyon.
Copyright : Auriane Guiot / Info Jumping

Ursula XII est elle à l’origine de la troisième place de son cavalier lors de la finale Coupe du Monde à Lyon. Concours après lequel elle avait déjà été arrêté pour une durée de six mois, avant de revenir lors du CSI 3* de Birmingham. Mais finalement après ce concours de retour, son cavalier avait décidé de l’arrêter à nouveau, jusqu’en 2016. De toute la saison 2015, elle n’était donc pas apparue sur la scène internationale. Son dernier arrêt en date remonte en ce début d’année, après un abandon dans le Grand Prix du CSIO 5* de Rome, au mois de mai.
Comme ses compagnons d’écurie, la fougueuse baie comptabilise beaucoup de victoires en internationaux et dans le Grands Prix 5* comme à Calgary ou encore à Doha. Si elle est arrêtée depuis moins longtemps, la jument de 17 ans a un passif plus important que ses deux compagnons dans les blessures.

Actuellement 39ème de la Longines ranking, Scott Brash aurait bien besoin du retour de ses cracks pour retrouver sa place de numéro 1 mondial.