Le trio de tête ne change pas

Chaque mois, les cavaliers attendent de connaître le classement mondial. Et ce mois-ci particulièrement puisque cela détermine les cavaliers ayant accès à la Finale du Top Ten au CHI de Genève. 

Harrie Smolders & Emerald. © Marion Gergely – Info Jumping

Sept mois, sept mois qu’Harrie Smolders domine mondialement sa discipline. Et pas de changement non plus pour la deuxième et troisième place puisque Steve Guerdat et Henrik van Eckermann ne bouge pas non plus.

Cependant, la course vers le sommet s’active derrière puisque Marcus Ehning remonte une fois de plus d’une place et devance ainsi McLain Ward (cinquième). Daniel Deusser rétrograde d’une place et se retrouve juste derrière Peder Fredricson (sixième).

Martin Fuchs et Clooney à Lyon. Copyright : Marion Gergely – Info Jumping

Martin Fuchs, vainqueur à Lyon, gagne deux place ce mois-ci et s’offre une belle huitième place qui va lui permettre de participer à sa première finale du Top Ten. Il devance ainsi, Beezie Madden et Eric Lamaze.

Au porte du Top Ten, Niels Bruynseels, onzième. Suivi par Ben Maher. Ils pourraient tout deux voir les portes du Top Ten du CHI de Genève s’ouvrir en cas de désistement.

Des tricolores loins dans le classement

Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise à Genève © Marion Gergely – Info Jumping

Pour trouver le premier français, il faut attendre la treizième place avec Kevin Staut. Cette année, pas de tricolore donc dans la finale de Genève, alors qu’il la remportait en 2017.
Simon Delestre continu sa dégringolade et se trouve dix-septième.
direction ensuite la quarante-quatrième place où l’on retrouve Julien Epaillard. Olivier Robert est soixante-deuxième juste devant Alexis Deroubaix, soixante-trois.
Patrice Delaveau chute ce la cinquante-cinquième à la soixante-septième place. Et Pénélope Leprévost est loin, à la soixante-dix-huitième place.

Le classement complet