Le doublé des Masters pour Deusser !

Deux épreuves majeures ont ponctué la journée de vendredi à Stuttgart.

La première épreuve a départagé les concurrents au chronomètre sur des cotes à 1.50 m. C’est la jeune Américaine Reed Kessler, de retour en Europe pour quelques semaines, qui remporte cette épreuve très disputée avec sa jument de tête Cylana. Le podium est complété par deux français associés chacun à leur cheval de tête : Patrice Delaveau est second en selle sur Orient Express*HDC tandis que Pénélope Leprévost prend la troisième place associée à Nayana…de bon augure pour le Grand Prix de dimanche !

Les deux autres tricolores engagés s’en sortent chacun avec une faute : Kevin Staut / Quismy des Vaux*HDC et Roger-Yves Bost / Castle Forbes Myrtille Paulois se suivent en 17 et 18ème places.

Classement complet

 

Les German Masters se sont ensuite couru en fin de soirée. Après les Masters de Lyon, cette épreuve se courant à 1,55m avec un barrage a fait escale dans le pays de la fameuse « Mannschaft« .

Treize couples qualifiés suite aux épreuves précédentes, 9 sortent sans-fautes de la première partie. Parmi les non partants pour le barrage, on ne retrouve pas moins de… trois Français et un Marocain malchanceux. En effet, celui à en faire le plus les frais sera Kevin Staut, en selle sur Quismy des Vaux*HDC qui fera tomber une petite barre, malgré un très beau parcours très rapide. Patrice Delaveau manquera de chance également en faisant tomber un oxer avec une touche d’antérieur de son tout bon Lacrimoso*HDC, roi à Hong Kong en fin d’année dernière. Abdelkebir Ouaddar avait choisi Quickly de Kreisker pour cette épreuve, avec qui il avait gagné l’épreuve de la veille, mais il ne parvient pas à éviter deux fautes en fin de parcours. Quant à Roger-Yves Bost, en selle sur Nippon d’Elle, il ne réussira pas à déjouer les difficultés du parcours, en particulier le triple avec qui l’entier semble avoir du mal en ce moment ; il quittera la piste avec 8 points également.

Pendant le barrage, on a cru longtemps à un podium exclusivement Allemand. Sur la troisième marche du podium, on retrouve donc deux cavaliers à domicile avec exactement le même chronomètre: Ludger Beerbaum, en compagnie du beau Chaman, et Max Kuhner avec Cornetta, qui sortent tous deux du barrage en 40,57sec. Ensuite sur la deuxième marche vient s’inviter Scott Brash. Très en forme en ce moment, il avait choisi Ursula XII pour l’accompagner sur cette épreuve. Le Britannique enlève près de deux secondes aux deux Allemands en signant un tour remarquable. Et celui qui s’adjuge la victoire n’est autre que le vainqueur des Masters datant d’il y a 15 jours à Lyon, Daniel Deusser. En selle sur Evita van de Veldbalie, le cavalier de la Mannschaft arrive à encore descendre le chronomètre à 37,79sec ! Phénoménal, cette épreuve semble porter chance à ce cavalier des écuries Stephex !

 

Pénélope Leprévost, seule Française qualifiée pour le barrage, faute sur le mur malgré un bon début de parcours en compagnie de Nice Stephanie. Elle terminera finalement à la huitième place. La France pourra tout de même se satisfaire d’avoir aligné au départ ses quatre cavaliers engagés dans le concours de Stuttgart.

 

Résultats complets

Pénélope Leprevost et Nice Stephanie au Touquet. Copyright : Agnes Deguillage
Pénélope Leprevost et Nice Stephanie au Touquet.
Copyright : Agnes Deguillage