Laurent Guillet s’adjuge le Grand Prix 2* de Lyon !

Laurent Guillet a renoué avec la victoire en cet fin d’après-midi avec son fidèle Sultan du Chateau. Dans ce Grand Prix 2* ils ont prouvé que le couple est définitivement de retour. 

Laurent Guillet et Sultan du Chateau. Copyright : Marion Gergely – Info Jumping

Le premier sans faute n’a pas tardé à arriver, en la personne de Mathieu Billot associé à son gris Quel Filou. Emilie Conter et Mufasa ont signé un beau tour mais ont fait tomber l’avant dernier élément et écopaient d’un point de temps dépassé. Pour Dylan Ringot et Maelle Martin ce n’est pas passé loin non plus! Respectivement en selle sur Unka Senton Andyl et Come on Jumper, ils auraient pu se qualifier pour la seconde manche mais sont sortis de piste avec un point de temps dépassé. Même score pour Julien Champailler qui sellait Kielekoo van T et L pour ce Grand Prix.

Habitué des ces hauteurs et de cette piste, Laurent Guillet s’est qualifié haut la main pour le barrage avec son fidèle Sultan du Chateau. Il a été imité par un autre habitué d’Equita Longines Lyon : le jeune Morgan Bordat, très en forme cette saison avec son hongre de 12 ans Star de la Beviere. Alexandre Fontanelle sur son acolyte Quaprice de l’Etivant a rejoint ses compatriotes en signant, à son tour, un parcours vierge de pénalités.

Cyril Bouvard qui avait fait son premier 5* sur cette piste de Lyon était présent cette année avec Victoria d’Argent. L’un des régionaux de l’étape s’est, lui-aussi, assuré d’une qualification pour la seconde manche avec sa jument de 9 ans. Enfin, Fabrice Dumartin, Lars Kersten et Eentonig Andersson; respectivement associés à Cannavaro, Dobbey et Doryane HDH, eux-aussi ont terminé sans pénalités.

Mathieu Billot, ici avec Quel Filou, a été sacré meilleur cavalier du CSI 2*. Copyright : Marion Gergely – Info Jumping

Ils étaient donc huit en seconde manche sur un tour délicat dessiné par le français Gregory Bodo. Contrat rempli, une fois de plus, pour le chef de piste qui a su inventer un tour offrant un barrage court mais intense au public lyonnais.
Et à la fin, c’est un nom bien connu des lyonnais qui a soulevé la coupe : Laurent Guillet. Quelle joie de voir le couple à nouveau au sommet des compétitions internationales ! L’hongre bai de 12 ans n’a laissé aucune chance aux autres chevaux en répondant à chaque demandes de son cavalier, coiffant ainsi Mathieu Billot au poteau. Le cavalier normand a d’ailleurs été sacré meilleur cavalier du CSI 2* grâce à ses nombreuses performances ce week-end. Il a terminé deuxième de ce Grand Prix 1,45 mètre avec son gris Quel Filou. Fabrice Dumartin a complété le podium avec Cannavaro.

Les résultats complets