J-8 : Retour à la Cour

À huit jours de cette nouvelle année, nous revenons sur l’un des évènements de mai qui a retenu notre attention, la première édition du Jumping de Versailles. Retour à la Cour du Roi Soleil en quelques lignes !

Simon Delestre & Hermès Ryan au Jumping de Versailles. © Cécile Sablayrolles – Info Jumping

Du 5 au 7 mai dernier, le Château de Versailles accueillait les cavaliers du monde entier pour la première édition du Jumping de Versailles. Ils étaient nombreux au rendez-vous et parmi eux, pas moins de douze médaillés olympiques. À peine en lice et déjà parmi les grands, la cour du Roi Soleil a fait parler d’elle, autant par ce lieu mythique que par les résultats.

L’épreuve phare du week-end n’était autre que le Grand Prix dominical. Revenons rapidement sur son déroulé : douze couples sont sans faute à l’initial et parmi eux trois français: Patrice Delaveau, Kevin Staut et Philippe Rozier. C’est finalement Pedro Veniss en selle sur Quabri de l’Isle qui s’impose ici à Paris, cinq mois après leur victoire du Grand Prix  de Genève en décembre 2016. Ils terminaient leur barrage avec un millième de seconde de moins que l’Irlandais Denis Lynch. Et c’est finalement la toute jeune cavalière japonaise, Karen Poll, qui clôt ce trio de tête.

Karen Polle. © Cécile Sablayrolles – Info Jumping

Outre le sport, le Jumping de Versailles c’est aussi un lieu, plein de symboles, une histoire. Le château de Versailles, c’est le Roi Soleil, la galerie des Glaces, les immenses jardins, et toute l’histoire française. Une nouvelle part d’histoire s’est écrite quand les meilleurs cavaliers au monde ont foulé la piste des écuries. La beauté des lieux a su subjuguer, embellir encore un peu plus le sport et offrir de magnifiques souvenir à tous ceux qui ont eu la chance d’y prendre part d’une manière ou d’une autre.

C’est un concours que visiteurs et cavaliers se réjouissaient de retrouver en 2018 mais, c’est il y a quelques jours que la nouvelle est tombée, l’édition 2018 du Jumping de Versailles n’aura pas lieu. En effet, le calendrier des concours internationaux et le celui du château n’ont pas permis de trouver une date qui convienne pour organiser un week-end sportif comme il se doit. Pas de panique, ils concordent en 2019 en nous annonçant déjà les dates : du 26 au 28 avril pour la deuxième édition de ce jumping au caractère royal !

Pedro Veniss. © Cécile Sablayrolles – Info Jumping