Harrie Smolders conserve la tête, les tricolores dégringolent

Qui dit nouveau mois, dit nouveau classement mondial. Si les deux premiers mondiaux semblent être intouchables ce mois-ci ce n’est pas le cas pour la suite du classement où il y a beaucoup de changements. Du côté tricolore : c’est l’hécatombe.  

Sublime parcours d’Harrie Smolders et Emerald. Copyright Alix Bony – Info Jumping.

Harrie Smolders conserve son leadership juste devant Steve Guerdat qui s’attache à sa deuxième place. Henrik von Eckermann, quant à lui, se retrouve à la sixième place alors qu’il était troisième le mois dernier. La troisième place est désormais occupée par McLain Ward, qui gagne deux places.
Au pied du podium s’installe Marcus Ehning qui maintient son classement. Peder Fredricson gagne une place et est désormais cinquième juste devant Henrik von Eckermann. Daniel Deusser  est toujours numéro 7 devant Ben Maher qui a gagné quatre places. La neuvième place est partagée entre Eric Lamaze et Martin Fuchs, à égalité de point.

 

L’hécatombe tricolore 

Kevin

Les bleus sont loins dans le classement mondial. Le meilleur tricolore n’est autre que Kevin Staut, mais il n’est que quinzième mondial après la perte de deux rangs par rapport au mois dernier. Simon Delestre n’est pas loin derrière avec une dix-neuvième place.
Il faut ensuite descendre à la quarante-troisième place pour retrouver Julien Epaillard. Alexis Deroubaix gagne, quant à lui, de nombreuses places pour s’installer à la cinquante-sixième place.
Olivier Robert est soixante-troisième. Patrice Delaveau est soixante-dixième.
Grosse dégringolade pour Pénélope Leprévost qui passe de la soixante-dix-huitième à la cent-quinzième.

Retrouvez le classement complet ici.