Disparition soudaine de Flora de Mariposa


Le Haras de Clarbec a annoncé sur Facebook en ce début de soirée la disparition de Flora de Mariposa des suites d’une endotoxémie foudroyante. Retour sur l’incroyable carrière de cette jument hors normes.

En 2013, Pénélope Leprévost fait ses premiers parcours avec Flora au Portugal. Pendant cette année, le couple évolue jusqu’à remporter une épreuve CSI 5* et terminer sur le podium du Grand Prix 1,60m à Londres en décembre.
Grâce à la régularité de ses résultats, Pénélope et Flora deviennent alors des piliers de l’équipe de France. L’aisance et le respect de la jument sont des qualités remarquées par le public en 2014 lors des Jeux Equestres Mondiaux en Normandie.

Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa lors des JEM 2014 – (c)InfoJumping/Auriane Guiot

De fil en aiguille, le couple continue de marquer positivement le monde du saut d’obstacles lors de ses différentes participations aux Coupes des Nations ou encore lors des championnats d’Europe en Allemagne où le couple termine en cinquième position.
Lors de l’année 2016, la jument montre à nouveau toutes ses qualités, notamment lors du CSI de la Baule où elle termine en seconde position, prouvant qu’elle est prête à fouler la piste des Jeux de Rio.
Alors qu’une chute lors de l’épreuve qualificative prive le couple d’un espoir de médaille en individuel, le courage et le sang froid de la jument et de sa cavalière leur permettent de faire retentir la Marseillaise aux côtés de Roger-Yves Bost, Kévin Staut et Philippe Rozier.
L’année suivante, le couple s’offre une dernière victoire devant le public Français lors du Grand Prix de la Baule.


Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa au Jumping de La Baule – (c) InfoJumping/Marine Lafontaine

L’alezane termine alors sa carrière en renforçant le piquet de Félicie Bertrand sur des épreuves allant jusqu’à 1,45m.

L’équipe d’Info Jumping adresse tout son soutien à ses propriétaires ainsi qu’à tout l’entourage de Flora.