Derniers Grand Prix, dernières victoires

Clap de fin pour l’événement international du Bonneau International Pony ! 

Grand Prix du CSIP – 

Robyn Moran et Moores Pride © Eloïse Durand – Info Jumping

Les meilleurs cavaliers du CSIP se sont rejoints sur le Grand Parquet pour courir l’ultime épreuve. Partie première de l’épreuve, Mélodie Hernandez nous offre un joli parcours sans pénalité aux rênes de Kit Nran. Sur les quarante-sept partants, il a fallu attendre le trente-huitième pour voir un nouveau parcours réalisé sans aucune faute. Celui-ci est signé Robyn Moran et Moores Pride qui offrent donc un barrage. Par la suite, aucun autre parcours n’a été fini sans faute. Mélodie est la première à s’élancer sur le barrage mais cette dernière faute malheureusement à trois reprises. Les chances sont plus grandes pour l’irlandaise qui peut assurer un parcours propre sans forcément jouer le chronomètre. Et c’est chose faite ! Plus lente mais sans faute, elle remporte ce Grand Prix.

Résultats complets

Grand Prix du CSIOP – 

Léa-Sophia Gut et Salvador IV © Eloïse Durand – Info Jumping

Ils étaient vingt-neuf à courir cette dernière épreuve que Liv Huijbregts a ouverte, vêtue de sa veste orange sur Anthem Dew Drop. Cette première partante montre les nombreuses difficultés de ce parcours dont l’oxer numéro 11, très fautif. Le couple sort de piste avec un lourd score de 32 points. Juste après, notre première veste bleue Fiona Tissier rentre en piste avec Allstar et rencontre elle aussi quelques difficultés et une petite frayeur dans le virage entre les obstacles 2 au 3. Il aura fallu attendre le passage de la septième cavalière, l’allemande Johanna Beckmann associée à Karim van Orchid’s, pour entendre le jingle du sans faute. Quelques cavalières plus tard, Katie Power offre le barrage suite à son joli parcours avec Knockcroe Little Mike. Partie en seizième position, Margaux Courdent a fait vibrer le public jusqu’au dernier obstacle et termine son parcours sans pénalité. Elle est la première tricolore à se qualifier pour le barrage avec son Un Champion Delalande. Les autres français tiennent le public en haleine mais de petites fautes les empêchent d’accéder au barrage, à l’image de Romane Orhant (Quabar des Monceaux) et Ilona Mezzadri (Callas Rezidal Z) qui fautent sur la rivière. Deux cavaliers viennent ensuite rejoindre le barrage grâce à leur performance : le tricolore Arthur Delplace et l’impressionnante Tralala des Salines et Léa-Sophia Gut avec Salvador IV.

Arthur Delplace et Tralala des Salines © Eloïse Durand – Info Jumping

Un barrage à cinq est alors ouvert. Trois en sortent sans faute, deux terminent avec une barre à terre. Dans l’ordre, c’est l’allemande Léa-Sophia qui remporte ce Grand Prix, suivie par l’irlandaise Katie et finalement Arthur qui a tout donné dans ce barrage.

Résultats complets

Rendez-vous l’année prochaine pour détrôner ces derniers gagnants !