Alexandre Zambaux, rencontre avec un cavalier entrepreneur

Issu d’une famille de cavaliers amateurs, Alexandre Zambaux, 24 ans, a créé son écurie, Jump Z, dédiée au saut d’obstacles en 2016. Découvrez un résumé de sa passion pour les chevaux, de ses rencontres et de sa détermination :

Alexandre débute l’équitation dès son plus jeune âge et saute ses premiers obstacles en compétition alors qu’il n’a que huit ans, avec sa ponette Kline du Rocher. Passionné par cette discipline, il mène de front ses études et sa carrière sportive en s’entraînant presque quotidiennement chez Richard Breul (91). Cette détermination lui permet de monter sur le circuit Children puis, quelques années plus tard, en jeunes cavaliers avec sa jument Fleur Van Loo.

Trois années après l’obtention de son baccalauréat scientifique, Alexandre choisit de s’installer chez Raphaël Goehrs (78) afin de lancer son activité et de se former au Haras de Jardy pour obtenir son DEJEPS mention CSO. De deux chevaux il passe à huit, le poussant donc à aller s’installer, en 2017, dans sa propre écurie en Normandie.

Trois marques de fabrique : détermination, application, persévérance

En 2018, après cinq années de travail et de persévérance, il est sacré vice-champion de France jeunes seniors avec Fleur Van Loo, l’un de ses deux chevaux de tête. Propriétaire de cette jument depuis sept ans, la grande complicité qu’il partage avec elle lui a permis de concourir sur de nombreuses épreuves internationales jusqu’en CSI***. Cette même année marque aussi le début des compétitions avec Hector VH End House, hongre de treize ans, précédemment monté par son ami Raphaël Goehrs jusqu’en CSI **.

Alexandre ZAMBAUX et Fleur Van Loo – © Chloé Delargille Photographe

Au-delà de son implication dans la compétition de haut niveau, Alexandre consacre une grande partie de son temps au développement de son écurie en étroite collaboration avec Cyrielle Deboffle, également cavalière internationale de CSO installée dans les Hauts-de-France.

Dans son écurie Jump Z, le quotidien du cavalier entrepreneur tourne au rythme des chevaux. Tandis que la matinée est dédiée au travail de ses montures et de celles de ses clients, l’après-midi est consacré au développement de son écurie. Activité de courtage pour les cavaliers désireux de trouver une monture adaptée à leurs objectifs et gestion des champions de demain sont deux des actions-clés. Depuis quelques années, une nouvelle facette de l’écurie a vu le jour. Alexandre développe avec enthousiasme une branche élevage qui vise à donner naissance à quelques poulains par an. En septembre, le cavalier a annoncé sur ses réseaux sociaux la vente d’un des premiers chevaux, issu de son élevage, Easy Boy d’Aubey Z. Après un superbe tour sans pénalité dans la première manche de la finale des cinq ans à Fontainebleau, il est parti rejoindre les écuries du cavalier olympique suisse, Steve Guerdat. Un début prometteur pour l’élevage !

Un poulain de l’élevage d’Aubey – © Alexandre Zambaux

Côté projets, Alexandre est tout entier appliqué à satisfaire ses clients, à développer son activité de commerce et de courtage et à voir évoluer les chevaux nés de l’élevage D’Aubey au plus haut niveau. Nous espérons bien aussi le retrouver avec l’un de ses équidés sur les plus beaux terrains de compétition…