« Bonne Chance » Bonnie

La jument de la suissesse Janika Sprunger change de carrière. Bonne Chance CW tire définitivement sa révérence de la compétition pour rejoindre le Haras de Clarbec pour se consacrer à la reproduction.

Janika Sprunger et Bonne Chance CW en 2016 lors de leur dernier tour ensemble au CHI de Genève où elles terminaient huitièmes du Grand Prix Rolex. Info Jumping – © Manon Carrichon

Janika Sprunger l’a annoncé ce matin : Bonne Chance CW, sa jument de treize ans seulement, part à la retraite. Alors que l’alezane était écartée de la compétition depuis 2017 suite à une blessure, la cavalière ne retrouvait sa jument de sport que depuis ce début d’année.  Initialement engagé à Dinard pour le retour du couple sur les terrains, Janika avait préféré la retirer des listes de départs une semaine avant l’échéance, ne la trouvant pas assez en forme. À la suite d’examens complémentaires, la décision fut prise, Bonne Chance CW continuera sa carrière en tant que poulinière. C’est émue que sa cavalière s’est exprimée sur les réseaux sociaux.

« Merci Bonnie ! Elle a fait de mes rêves une réalité et nous a offert tant de moments incroyables avec plusieurs victoires en Grand Prix jusqu’aux 5*, de nombreux sans-faute pour l’équipe suisse en Coupe des nations et en championnats, m’emmenant aux Jeux Olympiques de Rio avec deux sans-faute et en remportant la médaille de bronze aux championnats d’Europe à Aachen ! En très peu de temps, elle a prouvé tellement de choses! Un petit cheval avec un cœur bien plus grand que ce que j’aurais pu imaginer qu’un cheval puisse avoir. Elle était le cheval le plus intelligent que je n’ai jamais rencontré mais oui, elle avait aussi beaucoup de personnalité ! Merci à tous ceux qui ont croisé son chemin et qui se sont occupés d’elle avec tout l’amour qu’elle méritait ! J’espérais la voir rester dans le sport plus longtemps mais il est maintenant temps pour elle d’avoir une seconde carrière en tant que poulinière au Haras de Clarbec ! Nous remercions la famille Mégret pour leur collaboration et espérons voir naître beaucoup de bébés de Bonne Chance en pleine forme ! »